Association des Amis de l'Atelier du Temsp Passé
Accueil > Le métier > Fiches techniques > Vernis et autres résines > Conseils et recettes pour les vernis synthétiques
Haut de page
Enregistrer au format PDF Fiches techniques : vernis et autres résines

Conseils et recettes pour les vernis synthétiques

Résines synthétiques

Conseils et recettes pour les vernis synthétiques et la préparation des vernis

Conseils pour la préparation des vernis

Tous les ingrédients secs seront pesés sur la balance. Certains solvants seront pesés et d’autres seront mesurés avec les éprouvettes graduées.

Il est important d’éviter la présence d’eau dans les vernis. Une façon de s’assurer de cela est de vérifier que les contenants sont bien secs avant de commencer et de ne pas rincer les éprouvettes graduées avec de l’eau. Aprês chaque utilisation, les mettre à égoutter sans les rincer, le solvant s’évaporera. Si certains récipients sont encore mouillés ou contiennent du solvant, alors ils peuvent être rincés avec de l’acétone et mis à égoutter.

Mettre le solvant en premier dans le contenant, poser sur l’agitateur magnétique et mettre celui-ci en route avec un barreau aimanté dans le contenant. Ajouter alors la résine dans ce solvant en agitation. Placer le couvercle dessus sans le visser. Écrire sur une étiquette ce que vous avez mis dans le pot et le numéro de la recette de la liste.

Le Tinuvin 292 sera ajouté durant l’atelier et on l’inscrira alors sur l’étiquette.
Mettre le numéro de la recette sur l’étiquette et sur le bouchon.

Pour le dammar prendre les morceaux de résine les plus beaux (sans inclusions et translucides en couleur). Le vernis se dissout plus rapidement si vous cassez la résine en petits morceaux (avec les doigts ou dans un mortier). Traditionnellement le vernis est enfermé dans un tissu ou une gaze, mais parfois on perd de la résine et les fibres et la couleur du tissu peuvent polluer le vernis. Il est plus simple de mettre directement la résine dans le solvant en agitation et de filtrer ou de laisser décanter le vernis avant de l’utiliser.

Les cires et le Kraton peuvent demander un certain temps avant de se dissoudre dans le vernis en agitation.

Préparation des solutions de résine

Les vernis peuvent être mis en solution de plusieurs façons et toutes sont bonnes, mais des confusions sont fréquentes lorsqu’on parle de pourcentages. Il est donc recommandé de préciser s’il s’agit de pourcentages en poids par poids (p:p ou p/p) ou en poids par volume (p:v ou p/v).

Ces deux méthodes tiennent compte de la densité du solvant, donc ce sont de "vrais" pourcentages.

  1. La résine et le solvant sont pesés (p/p) : ainsi une solution à 25 % se fait en mélangeant 25 g de résine et 75 g de solvant = 100 g de vernis
  2. Un certain poids de résine est mis dans un flacon volumétrique et le solvant est ajouté jusqu’à l’indicateur 100 ml. On a un vernis en p/v, mais on ne connaît pas la quantité de vernis.

Deux autres méthodes sont souvent rencontrées en conservation, mais elles ne peuvent être considérées comme des pourcentages car on compare des poids et des volumes sans tenir compte des densités.

  1. Le mélange est fait en pesant la résine et le solvant est mesuré en ml ; les deux valeurs ajoutées font 100. Par exemple : 25 g de résine et 75 ml de solvant.
  2. La résine est pesée et l’on ajoute 100 ml de solvant. Par exemple : 33 g de résine et 100 ml de solvant.

Les pourcentages peuvent être calculés pour les recettes 2, 3, 4, mais vous devez connaître les densités des solvants dans les cas 3 et 4
Rappel : la densité (g/ml) = masse (g)/volume (ml)
Donc pour la recette 3, si la densité du solvant est de 2,55 si l’on prend 75 ml de solvant, le poids de solvant sera de 191,25 g, donc on aura un vernis à 13,07 % en résine
Donc pour la recette 4, si la densité du solvant est de 2,55, le poids de 100 ml sera de 255 g, donc on aura un vernis à 12,95 % en résine.

La méthode 4 a été utilisée pour le Regalrez 1094 afin de garder les quantités constantes, ce qui est três important pour les comparaisons.

La quantité de Tinuvin 292 est toujours mesurée par rapport au poids de résine.

Ainsi pour le Regalrez auquel il faut ajouter 2 % de Tinuvin 292, si l’on part de 25 g de résine, il faudra donc 0,5 g de Tinuvin.

Il y a plusieurs façons de mesurer 0,5 g de Tinuvin :

  • avec une balance : mais celle-ci doit avoir une précision du type 0,01 g
  • avec une pipette : en considérant que la densité du Tinuvin est proche de celle de l’eau, ainsi 1 g = 1 ml, dont en ajouter 0,5 ml
  • avec une seringue : sur une balance compter le nombre de gouttes contenues dans 1 g et donc en ajouter deux fois moins

À partir d’une solution mêre de Tinuvin à 10 % : cette solution est réalisée avec le solvant qui sera employé pour faire le vernis, donc il faut peser la résine et le solvant. Ainsi on ajoutera 5 g de la solution mêre à la résine.

Avec du Tinuvin pur, le vernis aurait été préparé avec 25 g de résine, 0,5 g de Tinuvin et 74,5 g de solvant.

Avec la solution mêre de Tinuvin à 10 % (10 g de Tinuvin dans 90 g de solvant) : pour faire le vernis, mettre 25 g de résine, 5 g de solution mêre de Tinuvin et 70 g de solvant.
Les solutions mêres de Tinuvin doivent être détruites au bout de six mois.

Rappel : Les résines en solution s’oxydent plus rapidement qu’en extrait sec, il faut donc garder três peu de temps les résines en solution, de l’ordre de trois mois.
Si du Tinuvin 292 est ajouté, la solution de résine + Tinuvin doit être détruite aprês un mois.

Recettes

Dammar (20 %)

Cristaux ambrés avec plus ou moins d’inclusions

  • 20 g de résine dans 100 ml de térébenthine rectifiée + 0,6 g de Tinuvin 292 (3 % du poids de la résine)
  • 20 g de résine dans 15 ml de solvant Shellsol A + 85 ml de solvant Shellsol D40 + 0,6 g de Tinuvin 292 (3 % du poids de la résine)
  • 20 g de résine dammar dans 100 ml de White Spirit sans aromatique + 0,6 g de Tinuvin 292 (3 % du poids de la résine)

Paraloïd B72 (10 %)

Lentilles transparentes (en pulvérisation → saturation des couches poreuses)

  • 10 g de résine dans 50 ml de solvant Shellsol A + 50 ml de xylêne
  • 10 g de résine dans 100 ml de solvant Shellsol A
  • 5 g de résine dans 100 ml de solvant Shellsol A

Regalrez 1094 (20 %)

Cristaux translucides

  • 20 g de résine dans 100 ml de Shellsol D40 + 0,4 g de Tinuvin 292 (2 % du poids de la résine)
  • 20 g de résine dans 100 ml de solvant Shellsol SBP 60/95 + 0,4 g de Tinuvin 292 (2 % du poids de la résine) pour spray
  • 20 g de résine dans 100 ml de solvant Shellsol D40 + 1 g de cire cosmolloïd 80H (5 % poids résine) + 0,4 g de Tinuvin 292 (2 % du poids de la résine) (satiné)
  • 20 g de résine et dans 100 ml de White Spirit sans aromatique + 0,4 g de Tinuvin 292 (2 % du poids de la résine)

Laropal A81

Depuis 2001 en vernis- lentilles blanchâtres

  • 20 g de résine dans 65 ml de solvant Shellsol D40 + 35 ml de solvant Shellsol A + 0,4 g de Tinuvin 292 (2 % du poids de la résine)
  • 20 g de résine dans 65 ml de solvant Shellsol D40 + 35 ml de solvant Shellsol A + 1 g de cire cosmolloïd 80H (5 % poids résine) + 0,4 g de Tinuvin 292 (2 % du poids de la résine) (satiné) (40 % aromatiques + 60 % aliphatiques)

MS2A

Cristaux ambrés sans inclusions

  • 20 g de résine dans 100 ml de solvant Shellsol D40 + 0,4 g de Tinuvin 292 (2 % du poids de la résine)
  • 20 g de résine dans 100 ml de solvant Shellsol D40 + 1 g de cire cosmolloïd 80H (5 % poids résine) + 0,4 g de Tinuvin 292 (2 % du poids de la résine) (satiné)