Association des Amis de l'Atelier du Temsp Passé
Accueil > Dictionnaire > Dico : restauration > Réversibilité
Haut de page
Enregistrer au format PDF

Réversibilité

Dire qu’une intervention est réversible, signifie qu’elle doit, non seulement être considérée comme provisoire, mais aussi pouvoir se "renverser" à tout moment, y compris dans un futur plus ou moins lointain. L’avenir de l’oeuvre doit rester ouvert aux techniques et aux interventions qui nous sont ultérieures ce qui doit faire naître chez le restaurateur une humilité toujours renouvelée sur son travail.

C’est aussi la réversibilité qui assure aux interventions le respect de la vérité historique, dans la mesure où on peut toujours retrouver l’identité du tableau, dans son origine et son historicité.

C’est aussi une condition sine qua non de sécurité pour le tableau, car ce qui ne pourrait être défait pourrait, si c’est mal fait ou si c’est une erreur, poser de gros problèmes. La réversibilité est rassurante pour le restaurateur et pour le propriétaire du tableau. Globalement on évite les matériaux suivant : peintures à l’huile ou acrylique pour peintre, colle époxy (avec durcisseur incorporé ou incorporable) les mastics polyester.

Enfin, la réversibilité (et le respect de l’historicité) entraîne qu’aucune opération en dehors de l’élimination de ce qui a été rajouté sur l’oeuvre d’origine, ne peut être destructive, comme ce fut le cas lors des transpositions.