#1 08-06-2017 10:19:39

rosalie
Membre

grandes déchirures

Bonjour.
Sur un portrait XIXeme, toile de lin, préparation blanche épaisse et fine couche picturale, je dois reprendre de grandes déchirures : donc je vais faire un doublage à la colle Beva. puis passage à la table basse pression.
Par expérience, avec le temps je remarque que les grandes déchirures ont tendance à relever un peu "en bourlet" et ne sont souvent pas totalement invisibles.
Je cherche donc un moyen d'éviter cela pour ce prochain doublage...si quelqu'un a déjà tenté quelque chose?
Merci!

Hors ligne

#2 08-06-2017 10:27:58

Denis
Moderateur

Re : grandes déchirures

Bonjour

La déchirure présent-t-elle un manque de toile ou est-elle repositionable sans manque ?
Et comment la reprenez-vous avant le doublage ? Collage fil à fil, couture chirurgicale, incrustation de pièce... ?


Plus on est patient, moins la mort se presse.

Hors ligne

#3 08-06-2017 12:03:21

Eleonor
Membre

Re : grandes déchirures

Bonjour,
Pour éviter que les dechirures ne remontent, il est preconisé de:
- bien coller les bords des dechirures entre elles.
- faire un pontage serré
- augmenter les couches d'intervention.
J'espère que lorsque vous parlez de doublage à la béva, vous pensez à un doublage à la beva 371 en film et non en gel. La beva gel vieilli plus vite que les autres adhesifs synthétiques et est difficilement reversible. Alors elle est surtout à banir pour les doublages.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.9