#1 25-11-2007 11:12:11

bern
Membre

Re : retouches

Mes retouches foncées (noir et beaucoup de bruns restent ) mates apres vernissage?… Avez vous des solutions? merci

Hors ligne

#2 25-11-2007 17:54:06

Denis
Moderateur

Re : retouches

Bonjour,
A priori c'est un problème d'absorption du liant par le pigment.
Si vous avez fait votre retouche au pigment et paraloïde B72, vous pouvez délicatement renourrir le pigment au paraloïde (à 10 ou 20% de résine).
Méfiez-vous de ne bien renourrir que les zones mâtes.
Dans le cas d'une autre résine, tenter l'opération avec votre résine de restauration, avec la même méfiance.

Tenez-nous au courant.


Plus on est patient, moins la mort se presse.

Hors ligne

#3 30-11-2007 17:29:44

bern
Membre

Re : retouches

j'ai fait des essais..pas très concluant! mais merci quand même..

Hors ligne

#4 27-03-2008 19:06:34

aaaa
Membre

Re : retouches

Bonjour,
J'aimerais avoir plus de précisions sur les médiums et les diluants. Avec quoi sont-ils faits ?
A quoi servent-ils ?
Merci de vos réponses.

Hors ligne

#5 27-03-2008 19:31:46

Denis
Moderateur

Re : retouches

Bonjour,
au niveau de la peinture un médium est ce qui permet "d'allonger" une peinture sans lui faire perdre de sa "matière". C'est un produit qui permet d'avoir de la transparence sans fluidifier. On parle parfois de medium pour parler du liant, c'est à dire de ce qui permet aux pigments de devenir une matière à peindre... mais c'est un abus de langage.
Le médium peut aussi servir à changer l'indice de réfraction de la peinture, et en cela la faire devenir plus ou moins brillante / plus ou moins mâte selon sa composition, mais c'est plus là une utilisation en création qu'en restauration.
Les médium sont [i]a priori[\i] adaptés au type de peinture utilisée.
Pour la restauration on va par exemple utilisé du paraloïde B72, plus ou moins dilué selon la brillance que l'on cherche à avoir, comme liant avec le pigment et comme medium avec les tubes de peinture pour restauration (Maineri par exemple). Le diluant sera dans ce cas le diacétone alcool (par exemple).
Le diluant, lui, va fluidifier la matière (la diluer), mais en cela, va le plus souvent, en changer son indice de réfraction. On peut aussi équilibrer les actions réciproques de l'un et de l'autre en utilisant medium + diluant.
J'espère que cela répond à votre question.
Si votre question est d'ordre créative, je vous propose d'ouvrir une autre discussion dans notre section création.


Plus on est patient, moins la mort se presse.

Hors ligne

#6 28-03-2008 10:04:04

aaaa
Membre

Re : retouches

Merci pour vos réponses.
Pour les retouches aux pigments, j'utilise  20% de Laropal A81 comme médium dans 80% d'éthyle lactate (qui est le diluant).
J'utilise aussi les couleurs Gamblin pour les retouches avec comme médium du Laropal A81 et comme diluant  20% de Laropal + 80% de shellsol, WS D40 ou de l'éthyle lactate.

Hors ligne

#7 27-12-2008 18:21:51

madeleine25
Membre

Re : retouches

Bonjour
Je travaille avec des pigments et je cherche encore le liant idéal, pour une retouche qui pourrait etre vernie au spalter et non au spray... j'ai essayé le medium Berger, la B72 mais je trouve ça un peu fort pour faire des glacis ou masquer une usure, et pour linstant je garde mon bon vieux vernis au mastic,que je vernis au spray...je vous remercie d'avance

Hors ligne

#8 28-12-2008 13:29:57

Denis
Moderateur

Re : retouches

Bonjour,
le paraloïde B72 dilué à 10 15 et 20% de résine pour le reste de diacétone alcool a, je trouve, un bon rendu. Il faut parfois revenir sur certaines retouches riche en terre avec un peu de résine pue pour saturer la couleur, mais globalement, pour la retouche aux pigments c'est une bonne résine.

Sinon, vous avez aussi la possibilité d'utiliser des tubes de Mainemeri ou autre marques pour la restauration pou tout ce qui est puntilli ou trattegio ou les glacis.
Je ne sais pas si c'est très orthodoxe, mais j'utilisais aussi ma palette de retouche aux pigments pour faire des glacis à partir des restes de la matière faite lors de la retouche aux pigments. Ce n'est peut-être pas aussi fin que les tubes, mais cela a le mérite d'être directement dans les bonnes couleurs.

Pour le vernissage, le paraloïde tient parfaitement la pose au spalter.

Voilà. Tenez-nous au courant de vos impressions si vous essayez cette résine.


Plus on est patient, moins la mort se presse.

Hors ligne

#9 28-12-2008 18:33:44

madeleine25
Membre

Re : retouches

merci pour votre réponse ! en fait j'utilise des pigments et pour le noir et blanc des couleurs Maimeri Restauro. alors quand je fais des retouches sur mastic j'utilise B72 et ça va mais s'il faut faire des glacis je n'ose pas utiliser B72.. par ailleurs je la dilue à l'acétate d'amyle.. qu'en pensez vous ?

Hors ligne

#10 30-12-2008 07:17:20

Denis
Moderateur

Re : retouches

Bonjour,
pour l'acetate d'amyle, je ne sais pas. En lançant une recherche simple sur google cela m'a donné l'impression que c'est un produit plus nocif pour l'organisme que le diacétone alcool. Mais cela reste à vérifier.
Comme je vous le disais, il m'est arrivé de dissoudre à l'aide du solvant les reste de ma palette à pigment et de renourrir cette dilution avec de la résine à 10 - 15 ou 20%. Je ne sais pas si c'est très orthodoxe, mais dansle fond, je ne vois pas trop ce qui s'y oppose.
Je crois qu'il y a mieux que maimeri pour les tubes, mais je ne me souviens plus du nom. De toute façon, si vous ne faites pas votre medium à glacis à partir de pigment, il ne vous reste que les tubes.
Je me renseigne pour les tubes et ne manquerais pas de venir vous tenir au courant.


Plus on est patient, moins la mort se presse.

Hors ligne

#11 30-12-2008 18:43:00

May
Membre

Re : retouches

Bonjour,
Sauriez-vous me dire si, les deux méthodes de réintégration nommées la "retouche archéologique" et la "retouche de tableaux fragmentés" sont les mêmes?
A l'avance, merci

Hors ligne

#12 30-12-2008 22:30:03

madeleine25
Membre

Re : retouches

si, j'utilise les pigments, il n'y a que le blanc et le noir que j'utlise en tubes. Pour le nom des tubes ne serait cee pas Charbonnel ? Merci pour votre aider en tous cas. Merci pour votre indication sur la nocivité des produits, qui me tient à coeur particulièrement car j'ai les bronches très fragiles... Bon réveillon à vous

Hors ligne

#13 03-01-2009 15:34:47

admin
Administrateur

Re : retouches

Bonjour et bonne année,
pour la question de Madeleine 25 à propos des glacis :

la gamme qui présente les meilleurs critères de stabilité et de réversibilité est la "Gamblin".
Beaucoup d'avantages dont une gamme de couleurs pures et brillantes qui s'intègrent directement sur les mastics (plus besoin de passer par l'étape de retouches aux pigments).
Leur stabilité est avérée bien meilleure que les Maiméri "classic" d'après les tests de vieillissement prématuréss réalisé pour le Getty's Museum en 2006 par
René de la Rie (communication INP 2007).
Leur inconvénient est leur prix coûteux et le conditionnement en tout petits pots de verre peu pratiques.
Mais une fois qu'on y a gouté, difficile de revenir aux autres gammes, car l'intégration chromatique est plus rapide et de meilleure qualité visuelle...
On peut les trouver chez CTS...

Pour la question de May :
la retouche archéologique, concerne, comme son nom l'indique, les objets archéologiques (poteries, céramiques... dont les lacunes sont justes reliées chromatiquement par une teinte proche de l'originale (noir, ocre jaune ou rouge)mais 1 ou 2 tons "en dessous" et sans restitution de motif, de manière à permettre la lisibilité de l'objet tout en rendant volontairement visibles les parties "perdues".
Quand à la "retouche de tableaux fragmentés", je ne connais pas ce terme spécifique.
Puisqu'il s'agit de "tableaux", on  n'est donc plus dans l'objet "archéologique"...
Est-ce là de la retouche dite "neutre", à base de tratteggio gris ou ocre jaune, permettant, sur des œuvres très anciennes (primitifs 12/13ème siècle), et très
lacunaires de permettre, comme pour la technique précitée une lisibilité générale d'ensemble sans pour autant prétendre une quelconque réintégration stylistique d'un motif à jamais perdu ?
Je pense que ça doit se rapprocher de ça mais peut-être est ce que je me trompe...

Ces deux Réponse ont été données pas Annette de l'Atelier du Temps Passé


Prudence est mère de toutes les suretés, et le mieux est l'ennemi du bien.

En ligne

#14 03-01-2009 22:45:30

madeleine25
Membre

Re : retouches

merci beaucoup pour vos indications c'est vraiment gentil. Bon il se trouve que quand je me suis installée, j'ai acheté des pigments et j'en ai vraiment beaucoup ! Donc je ne peux pas pour l'instant y renoncer et devoir racheter des couleurs en tubes... En revanche je  peux peut etre utiliser une technique mixte avec les pigments et Gamblin pour le noir et blanc. Avec Maimeri le melange de pigments, de maimeri noir et blanc et de vernis au mastic comme liant était tres probant... MAis PAS vernissable au pinceau...
Alors pensez vous que je pourrais utiliser les couleurs noir et blanc de Gamblin ET les pigments et si oui, avec quel liant ? Merci encore

Hors ligne

#15 04-01-2009 16:37:02

Denis
Moderateur

Re : retouches

Bonjour,
en fait, nous préconisons une technique de réintégration qui nécessite la plupart du temps retouche au pigment, puis retouche au glacis.
vant de mettre le mastic, nous vernissons le tableau (toute restauration conservative et nettoyage effectué) au spalter. Après masticage, nous vernissons une deuxième fois avec un vernis à 10% de résine. Puis nous passons à le retouche aux pigments avec du paraloïde B72 à 10 15 ou 20% selon absorption du pigment. Cette retouche permet de se rapprocher le plus possible des couleurs. Une fois cette retouche fini, nous vernissons avec le même vernis (au spalter dans les deux cas), puis nous passons à la retouche au glacis avec des couleurs en tube. Avant, si certains pigment ne sont pas saturé en résine et marque de fortes mâtités, nous repassons un peu de réisne seule.

Pour ce faire, nous préparons une palette avec un peu de chaque couleur. Cette palette, une fois sèche, permet de ce servir de la "peinture" un peu de l'aquarelle. Nous la diluons au diacétone alcool et l'enrichissons de la même résine que pour les pigments.
Puis un dernier vernissage léger à l'aérosol, permet une ultime homogénéisation de la surface.

Voilà. Ce qui fait qu'il n'y a aucune raison d'abandonner vos pigments.
Voilà.
En espérant avoir répondu à votre question.


Plus on est patient, moins la mort se presse.

Hors ligne

#16 29-09-2009 14:21:19

cecile69
Membre

Re : retouches

Bonjour,
Je viens d'acheter des granule de B67 chez CTS, et je voudrais savoir comment les diluer et à quel pourcentage.
Je vous remercie de vos reponses.

Hors ligne

#17 29-09-2009 14:43:29

Denis
Moderateur

Re : retouches

Bonjour,
pour ma part, je n'utilise pas de paraloïde B67, j'ai regardé un peu sur le net et je n'ai pas trouvé grand chose à part qu'il s'utilise comme médium. Il me semble que l'on peut aussi l'utiliser pour certains refixage. Je pense que dans le premier cas, ce doit être un peu comme le B72 à 10, 15 ou 20% et peut-être un peu plus dans le second cas.
Vous l'utilisez pour quelles opérations ?


Plus on est patient, moins la mort se presse.

Hors ligne

#18 29-09-2009 22:39:23

cecile69
Membre

Re : retouches

Je l'utilise comme liant de retouche comme le B72 ou le laropal. Mais effectivement je n'ai pas trouvé de renseignement sur le net .Par contre je ne suis pas sur qu'on puisse l'utiliser pour les refixages.
Merci quand même pour les renseignements.

Hors ligne

#19 18-05-2013 13:24:10

chacha
Membre

Re : retouches

- Vernis paraloid B72

Je n'ai jamais verni totalement un tableau à l'aide de vernis paraloïd B72, puis retoucher à l'aide de ce liant avec pigments et ou maimeri... Est ce faisable comme je l'ai entendu dire ?
- Y a t 'il des phénomènes gênant du type matités (cela arrivait avec le talens 004  nouvelle formulation + liant P B72 pour les retouche)

ou est ce préférable d'utiliser le paraloid juste pour liant sur la seule retouche et un autre vernis pour l'ensemble ?
qu'en pensez vous - Merci

Hors ligne

#20 19-05-2013 07:53:46

Denis
Moderateur

Re : retouches

Bonjour,
pour ma part, le vernissage au B72 me semble impossible en plus d'être peu souhaitable. C'est avant tout une résine pour la retouche.
Surement utilisable comme "vernis-fixatif" pour pastel ou fusain en pulvérisation, mais surement pas pas pour tableau.


Plus on est patient, moins la mort se presse.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.9