Association des Amis de l'Atelier du Temsp Passé
Accueil > Dictionnaire > Dico : restauration > Patine
Haut de page
Enregistrer au format PDF

Patine

La patine est la trace du temps et de l’histoire du tableau laissée apparente sur son état de surface après nettoyage et réintégration réintégration L’ expression désigne l’ensemble des opérations nécessaires à reconstituer un manque de l’image. On y distingue le masticage (première opération) qui permet d’une part la mise à niveau de la lacune (manque de peinture et éventuellement de préparation), mais aussi de reconstituer le relief de la peinture ou imprimé en elle (empâtement, coup de pinceau, grains de la toile). picturale.

C’est une notion récente et comprend d’autre facteur que la profondeur de nettoyage. La patine tient aussi en compte, outre les restes de vernis anciens, l’exsudat de l’huile, une partie des usures non retouchables, les craquelures d’âges, ainsi que certaines craquelures non dissimulables... La patine est donc aussi un élément que doit respecter la réintégration réintégration L’ expression désigne l’ensemble des opérations nécessaires à reconstituer un manque de l’image. On y distingue le masticage (première opération) qui permet d’une part la mise à niveau de la lacune (manque de peinture et éventuellement de préparation), mais aussi de reconstituer le relief de la peinture ou imprimé en elle (empâtement, coup de pinceau, grains de la toile). picturale en étant non-systématisée, dans la mesure ou une utilisation abusive de la "retouche" peut conduire au "repeint".